Insertec

banner-insertec

INSERTEC : la microtechnique

Né d’un partenariat Public-Privé Insertec se positionne en tant qu’entreprise d’insertion dans le sens où elle dispense un programme de formation en microtechnique auprès d’un public d’adultes en recherche d’emploi dans le 1er marché.

Elle offre sa technique et son savoir faire dans la réalisation de productions à divers industriels de Suisse romande. Parallèlement, et dans le souci de perpétuer le savoir-faire dans son domaine d’activité, elle a mis en place une formation permettant d’acquérir dans un premier temps les connaissances et les compétences transversales de base en microtechniques. Ces compétences élémentaire associé à un marché de production réel permettent une meilleure réinsertion des personnes dans le marché du travail. L’objectif d’Insertec est d’évoluer sur une formation spécifique et qualifiante afin de mieux répondre aux exigences du marché.

Elle permet ainsi d’intégrer un programme de formation en lien avec la réalité du marché et de mettre sa technique et son savoir-faire dans la réalisation de productions à diverses industries telle que Microsens SA pour la réalisation de capteur intégrés en salle blanche, CFF pour le montage d’éléments électronique, PubliBike pour un partenariat dans le système de mobilité douce-vélos en libre service et de participer à des projets d’innovation pour la réalisation de prototypage et de primo série.
Insertec est en contact permanent avec des industriels innovants engagés dans de nouveau mandats de production afin de permettre une parfaite adéquation entre la formation et le monde industriel.
Notre implantation géographique dans une région à forte densité industrielle active dans les nouvelles technologies du champ des microtechniques, nous permet d’envisager d’être un acteur reconnu dans des démarches de partenariats variés sur un marché de proximité souple et réactif.

INSERTEC a suivi une première phase de développement de sept années en tant que prestataire de cours de pratiques appliquées pour les trois partenaires financeurs du SDE, Service de l’emploi – du DSAS-SPAS, Aide sociale Vaudoise – et de l’OAI, Office d’assurance Invalidité du canton de Vaud.
Nous sommes aujourd’hui prêts à étendre nos prestations pour des formations à l’entrainement au travail par l’introduction de mandats de productions intégrés à nos compétences de formateur.
Nos locaux et équipements spécifique tel une salle blanche, offrent des opportunités d’ouverture sur le marché local en partenariat avec les industries du secteur des microtechniques. Ce en vue de renforcer la reprise d’un emploi des participants aux différents modules qu’INSERTEC offre et offrira dans ses nouvelles variantes de cursus de formation et d’entrainement au travail.

QUELQUES POINTS DE DÉVELOPPEMENT DES NOUVELLES PRESTATIONS « COURS B »

La mise place d’un deuxième type de cours en microtechnique plus orienté production offre une opportunité d’entrainement pour les participants candidats à une intégration dans l’industrie.
Le développement de ce deuxième volet permettra :

  • Des contacts renforcés avec les clients d’INSERTEC, qui offrira ces services en sous-traitances ;
  • Des opportunités de placements (stages et emplois) ;
  • Une dynamique interne, par les deux axes de théorie appliquée et de contexte de production ;
  • Une plus importante disponibilité des formateurs pour les démarches de prospection et de contact réseau avec les entreprises intéressées.

Public cible

Le public cible sera sélectionné sur la base de compétences ;

  1. Évaluées dans le cursus de la session de formation pré-qualifiante
  2. Identifiées lors de test d’entrée pour les participants entrant, en direct, dans la phase B du cours d’entrainement au travail et de stages en entreprises sur le 1er marché.

Rythme des cours

Le début des sessions d’entrainement au travail est calqué sur les fins de sessions du Cours A (formation théorie appliquées pré-qualifiante) de manière à permettre une continuité et d’inscrire le demandeur d’emploi dans une démarche de prise de rythme productive ;

Conditions d’admission

  1. Bénéficiaires prestations chômage LMMT (RI-Pro et Indemnisés chômage) Mesure AI (LAI Art. 7d ; MR ; MOP art. 15 – 17)
  2. Demande sur dossier ; Entretien d’admission individuel ; Test de sélection

Objectifs généraux

Les participants sont formés aux différentes techniques du monde professionnel du secteur de l’industrie légère dans un contexte proche de celui du 1er marché. Ils acquièrent les codes et attitudes requises pour une intégration rapide et durable sur le 1er marché.
Pour ce faire ils bénéficient également d’un encadrement et de prestations orientées recherches de solutions d’orientation vers l’emploi de type ; ateliers TRE (technique de recherche emploi) appui à la recherche de places, stages, CDD, CDI (voir complément par des formations qualifiantes ciblées)

Production et sous-traitance

Le but de nos prestations, en tant qu’entreprise sociale, n’est pas de conquérir des parts de marché.
Cependant, notre expérience nous montre qu’un contact avec la réalité du 1er marché, permet des conditions de formations et préparations au retour à l’emploi plus efficientes.
Visant un chiffre d’affaire à hauteur de cinquante mille francs environ, ce volume nous permettra de nous appuyer sur la réalité des contraintes du milieu professionnel visé par les candidats à l’insertion.
Les mandats de sous-traitance, devraient nous permettre de répondre à des besoins de l’industrie en nous positionnant, par notre flexibilité et proximité géographique, à des marchés de niche spécifique tel que des prototypages et séries test de relatif faible rendement en terme financier.

Orientation

Les bénéficiaires sont orientés par trois services de l’Etat de Vaud : l’OAI, l’ORP et les CSR.

Renseignements par téléphone au 021 801 30 71 ou par email à insertec[at]relais.ch.

Secteur pro

Nos services

Insertec offre sa technique et son savoir faire dans la réalisation de productions aux entreprises industrielles de Suisse romande.

Nos services en matière de cartes électroniques comprennent :

  • Le montage et la soudure de composants traversant
  • Le montage de connecteurs / câbles
  • Le montage et la soudure de composants SMD / CMS
  • Le placement de composants SMD / CMS avec automate (taille 0603),
  • le travail comprend la sérigraphie, le placement avec l’automate et la soudure au four à refusion
  • La réalisation de micro soudures (Wire bonding)
  • Une salle blanche ISO 6 (ex. 10’000)
  • La dispense de produits semi-fluides (colles et résines)
  • Les tests et contrôles selon procédure :
    • mesure et contrôle de grandeurs mécaniques et électriques
    • mesure et contrôle d’un signal avec oscilloscope
    • mesure et contrôle sous binoculaire

Caractéristiques techniques

Automate

Précision de placement : de +/– 60 [um] à +/– 100[um] suivant le type de composant
Dimension des composants : de 0.5 mm x 1 mm à 50 mm x 50 mm; hauteur max. 7 mm
bond2Dimension des cartes imprimées : jusqu’à 460 mm x 500 mm

Wire bonding

Fils ALU diamètre 1.0 mils (25 microns)
Possibilité de mettre (à discuter)
– Alu de 1.0 à 4.0 mils (25.4 à 101.6 microns)
– Or de 0.5 à 3.0 mils (12.7 à 76.2 microns)

Contrôle optique sous microscope et/ou test à l’arrachage
Possibilité de faire une fiche de données statistiques (pdf)

Exemple de projet réalisé en partenariat avec Microsens (image) :

A = 400 [um]
B = 150 [um]
C = 109 [um]
D = 98 [um]

Dates des sessions 2019

Session 1 : 07.01.2019
Session 2 : 25.02.2019
Session 3 : 15.04.2019
Session 4 : 03.06.2019
Session 5 : 22.07.2019
Session 6 : 07.10.2019

L’équipe

Marco Spano, Ingénieur HES en microtechnique
Raphaël Moix, Ingénieur HES en microtechnique
Valérie Boudry, Conseillère en insertion professionnelle